En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Psychologue, Psychothérapeute, Psy, etc. (Sète)

Psychologue, Psychothérapeute, Psy, Psychanalyste, Psychiatre... pas toujours facile de s'y retrouver clairement!
Vous trouverez ici quelques explications simples et concises, pour vous apprendre à bien faire la différence entre chacun de ces professionnels.

Le Psychologue

Le psychologue est LE spécialiste de la psyché humaine. Il a reçu une formation universitaire de cinq années, de niveau ingénieur, rigoureuse et approfondie, basée uniquement sur les résultats de la recherche scientifique.
Il a étudié la psyché humaine sous bien des aspects différents:
  • Dans son aspect cognitif, émotionnel, comportemental : c'est-à-dire comprendre comment nous construisons et utilisons nos pensées et émotions, comprendre pourquoi et comment nous agissons comme nous le faisons.
  • Dans son aspect social : comprendre comment et pourquoi nous agissons en situations sociale, quels sont tous les phénomènes qui influencent notre comportement (l'influence du groupe, la recherche de conformité et d'acceptation sociale, etc.). C'est aussi comprendre comment les individus s'influencent les uns les autres (et parfois abusent de cette capacités)
  • Dans son aspect développemental : comprendre comment notre psyché s'est développée depuis notre naissance, et tout au long de notre vie à toutes les étapes de l'existence.
  • Dans ses forces et dans ses faiblesses : trop souvent la psychologie à été associée, à raison, à l'étude des faiblesses et défaillances des hommes (les "pathologies"). De plus en plus la psychologie change et se concentre maintenant sur les forces et les capacités humaines, pour s'épanouir et être heureux, car cela se travaille et peut s'apprendre!

Il est donc le professionnel de santé dont la connaissance de l'être humain est la plus poussée sur le plan psychique. S'adresser à lui offre la garantie de trouver un professionnel réellement qualifié dans l'exercice de la psychothérapie.

Le sérieux de sa formation lui permet ainsi de pouvoir répondre de la manière la plus efficace possible, à la variété des problèmes et des souffrances humaines. Son but est d'aider les personnes qui s'adressent à lui à trouver des solutions à leurs anciens problèmes, et de vivre plus de bonheur dans leur existence. Et à nouveau, la psychologie s'intéresse de plus en plus aux forces, qualités et capacités humaines pour atteindre la réalisation de soi et de bonheur (une démarche dans laquelle s'inscrit totalement ma pratique).

Enfin, en plus de leur formation initiale, certains psychologues souhaitent développer plus de moyens pour aider les personnes qui font appel à eux en psychothérapie. Ils se forment à d'autres formes de psychothérapie et de relation d'aide, comme les TCC (Thérapies Comportementales et Cognitives), l'hypnose ericksonienne et la sophrologie pour ma part par exemple.

 

Ce que le Psychologue n'est pas : un Psychanalyste

A nouveau, la formation et les méthodes du psychologue sont issues de la recherche scientifique. Ce point est très important car ce sont ces recherches qui ont permis de trouver les techniques qui marchaient le mieux pour résoudre les problématiques des individus.

Car en effet, bien des personnes associent en fait la psychologie à la psychanalyse, qui sont deux notions totalement distinctes. La psychanalyse a été inventée il y a environ un siècle par Freud. C'est la fameuse situation propre à la psychanalyse où on est "allongé sur le divan" et où la thérapie consiste à parler seul de son enfance et de son passé. On y considère que nous avons de profonds noeuds issus de notre enfance et notre passé qui nous empêchent d'être heureux, et qu'il faut les dénouer au fil du travail en thérapie pendant de nombreuses années, pour être heureux. Les recherches en psychologies ont complètement invalidé cette approche : le bonheur ne se construit pas au passé, mais au présent! c'est dans notre présent, dans nos pensées, nos émotions, nos actions, notre environnement, nos relations que se trouvent les clés de notre bonheur, selon l'approche des thérapie brèves. Notre vie est vraiment entre nos mains au présent, avec ce que nous faisons du passé maintenant, et l'avenir que nous construisons jour après jour !

La psychanalyse a été le premier grand courant de psychologie. Elle est encore très présente en France et en Argentine, mais elle a été extrêmement critiquée et complètement remise en question dans le monde entier. Elle n'y est plus considérée comme une thérapie mais comme une forme de philosophie.
Elle a apporté de nombreux éléments de valeur à la psychologie, mais ses fondements même ont été totalement remis en question et invalidés par de très nombreux chercheurs et psychologues de par le monde. Cela parce qu'ils n'étaient pas basés sur des recherches rigoureuses et concrètes, pour savoir si cette forme de thérapie marchait vraiment ou pas pour aider les personnes, et si ses théories étaient fondées.
De nombreuses études dans le monde ont maintenant prouvé qu'elle n'a qu'une faible efficacité. C'est pour cela que depuis plusieurs décennies, des courants beaucoup plus concrets, pragmatiques et efficaces ont vu le jour, qu'on appelle généralement les "thérapies brèves". Pour en savoir plus maintenant sur le sujet rendez-vous à la rubrique "Les Thérapies Brèves".

Le psychologue n'a donc rien à voir avec le psychanalyste ("celui qui pratique la psychanalyse"), dont la formation n'est pas règlementée et reconnue par l'état comme celle du psychologue.
Le grand public doit dont apprendre au fil du temps à distinguer complètement la psychologie de la psychanalyse. Les thérapies brèves sont un vrai échange entre le thérapeute et le patient, une vraie discussion active et qui amène très rapidement vers un travail concret et efficace pour changer et évoluer.

 

Ce que le Psychologue n'est pas : un Psychiatre

Le Psychiatre est un médecin qui s'est spécialisé dans la santé mentale. C'est le professionnel de la santé qui connaît le mieux la psyché humaine sous son aspect neurobiologique. Autrement dit, et pour simplifier, il a appris comment fonctionne notre cerveau : comment fonctionnent les hormones, les neurotransmetteurs etc.
Cependant, il n'a donc pas les connaissances du psychologue sur les aspects purement psychologiques de l'esprit humain.

C'est donc initialement lui qui s'occupe de réaliser des diagnostiques sur les pathologies éventuelles des personnes. Et de leur prescrire des médicaments pour agir sur leur cerveau, comme les anxiolytiques par exemple. Il arrive cependant que certains psychiatres choisissent ensuite de faire aussi de la psychothérapie (donc de travailler directement sur le mental).

Pour simplifier prenons un exemple : classiquement, si quelqu'un vient consulter à cause d'une anxiété :
  • le psychiatre va lui faire un diagnostique et lui prescrire des médicaments
  • le psychologue va vouloir comprendre les causes (passées mais surtout présentes!) qui provoquent cette anxiété, et va lui apprendre à agir dessus directement, en lui apprenant la gestion des pensées et la relaxation, ou d'autres techniques. Cette approche est donc beaucoup plus "naturelle".
De nombreuses études ont démontré que généralement les thérapies brèves (dont les TCC sont les plus connues) ont des bénéfices plus marqués et plus durables que les médicaments, pour aider les individus.

 

Ce que le Psychologue est aussi : un Psychothérapeute

Le psychologue est également psychothérapeute, c'est-à-dire qu'il a la capacité technique à mener des psychothérapies.

C'est un deuxième diplôme qu'il obtient automatiquement à la fin de ses études de psychologue, et qui garantit qu'il est apte à pratiquer la psychothérapie.
Pour obtenir ce diplôme il a dû répondre a certains critères en terme de formation, autant théorique que pratique.
Le diplôme de "psychothérapeute" peut aussi être obtenu sans faire d'études de 5 ans qui permettent d'être psychologue.
C'est pourquoi certaines praticiens en thérapie sont "psychothérapeute", mais sans avoir mené les 5 années d'études qui amènent en plus au titre de "psychologue". C'est un bagage théorique et pratique conséquent, qu'ils n'ont pas acquis.

 

Bilan : les "Psy" et quel psy choisir?

J'espère que vous aurez mieux saisi au travers de ces quelques explications, les différences fondamentales entres les différents "psy" que l'on peut rencontrer en thérapie.

Ces explications étaient très sommaires et simplificatrices. Et parfois dures notamment envers la psychanalyse. Elle a apporté beaucoup de bonnes choses en psychologie depuis un siècle, et il y a énormément de bons psychanalystes, très impliqués dans leur métier et dans leur désir d'aider les autres.
Mais il a été prouvé que les théories de la psychanalyse n'étaient bien souvent pas fondées, et que ses effets en thérapie étaient peu efficaces.
C'est un fait démontré et qui devait être expliqué ici sommairement. Mais ensuite, à chacun ses croyances, car malgré tout, nul ne détient de Vérité unique.


Comment choisir son psy?

La question est très vaste et dépend de nombreux critères. Il n'y a pas de réponse unique. Cela dépend de votre problématique actuelle, de vos désirs, vos croyances, vos objectifs.
Cela dépend aussi de chaque "psy". Les diplômes ne sont pas tout. Car "on n’enseigne pas ce que l’on sait, on enseigne ce que l’on est" (Jean Jaurès). Et la personnalité du thérapeute est aussi importante que ses diplômes.

Cependant, le domaine de la thérapie est en pleine expansion, et l'on voit de très nombreux thérapeutes et thérapies différents apparaître un peu partout.
Certaines thérapies sont bénéfiques, mais d'autres manquent totalement de sérieux et de fondements, et peuvent être sans effet, voire même nuisibles pour les personnes qui les pratiquent.
C'est pourquoi il faut être vigilant et bien faire la distinction entre ce qui est sérieux et ce qui ne l'est pas (vous pouvez d'ailleurs me contacter si vous avez des informations à demander à ce propos).

Aller vers un professionnel qui a reçu une formation sérieuse et reconnue, est le premier gage de sécurité dans les outils et techniques employées pour être aidé. Si en plus "le courant passe", alors vous avez sûrement trouvé votre psy!
 
Enfin, une fois le thérapeute trouvé, c'est aussi à vous de vous engager sérieusement dans votre thérapie, pour permettre à ce dernier de vous aider. Car la thérapie n'est pas de la magie et demande une confiance et un travail mutuels vers l'atteinte de vos objectifs.

A nouveau, nul ne détient de vérité absolue. C'est à chacun de faire son chemin, ses essais, et de voir ce qui fonctionne pour lui. 

Mon dernier conseil pourrait-être le suivant: gardez toujours votre esprit critique! Soyez ouvert au thérapeute et à son travail s'il est sérieux, mais gardez toujours votre bon sens personnel. Un thérapeute n'est pas un Saint. Il n'a pas de Vérité absolue! Sachez faire preuve d'un état esprit critique et constructif, afin de distinguer ce qui vous parait être sain, sérieux, et bénéfique pour vous, de ce qui ne l'est pas. Car la vie est un voyage, et c'est à chacun de mener sa vie et de diriger son propre navire.
 
"Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme."


William Ernest Henley
(extrait du Poème ayant inspiré Nelson Mandela durant ses 27 années d'incarcération)
 

field-5.jpg



Je vous souhaite un très beau chemin.









 

Me contacter

Frederic Duclot - Psychologue - Psychothérapeute - Hypnothérapeute - Sophrologe - à Sète

Tél. : 07 68 60 89 67
Mail : fredericduclot.psychologue@gmail.com